Avec les chakras, nous approchons une autre médecine orientale : la médecine ayurvédique ou médecine traditionnelle indienne. Selon l’ayurvéda (la science de la vie), les chakras constituent des cercles d’énergies situés à des niveaux clefs de notre corps. On en compte sept Majeurs. On ne peut ni les voir, ni les toucher. Ils possèdent des caractéristiques qui leurs sont propres. Et pourtant, lorsque l’un d’entre eux est perturbé, c’est tout l’équilibre physique, psychique et émotionnel qui se retrouve bouleversé.

MEDITATION

Les roues invisibles de notre bien-être

La médecine ayurvédique, jeune de 5000 ans de sapience, estime qu’il existe plus de 88000 chakras répartis sur l’ensemble du corps. Cette science est peut-être ancienne, mais elle est aussi pratique, puisqu’il suffit d’équilibrer les sept chakras principaux pour que le reste de la toile énergétique suive.

Les 7 chakras majeurs, sont alignés verticalement, tout au long de la colonne vertébrale. Incolores, inodores, impalpables et sans saveurs, ils appartiennent au corps subtil, autrement dit, l’ensemble des énergies invisibles du corps humains. C’est ce qu’on appelle communément « le souffle vital ». La perturbation des chakras s’exprime à travers leur fermeture ou au contraire leur trop grande ouverture. La circulation de l’énergie se trouve altérée. Elle est bloquée lorsque le chakra est fermé et dispersée lorsqu’il est trop ouvert. Conséquences : des déséquilibres émotionnels et/ou physiques s’installent. On tombe malade. Connaître ses chakras et leurs caractéristiques revient à mieux comprendre son corps et à équilibrer ses émotions.

Les différents chakras

chakras

Premier chakra

Le premier chakra ou chakra racine s’appelle MULADHARA. Il se situe à la base de la colonne vertébrale, au niveau du coccyx. Il gère les glandes surrénales, le rectum, le petit intestin, l’anus. Il symbolise la force de survie propre à la dimension physique. Il donne la rage de vaincre et procure sécurité et bien-être.

  • Qualités : stabilité, confiance en soi, courage.
  • Troubles physiques : problèmes circulatoires, sciatiques, anémie.
  • Troubles psychiques : égoïsme, manque d’assurance, dépression.

Pierres : tourmaline noire, jaspe sanguin, quartz enfume

Couleur : rouge vif

L’équilibre de ce chakra favorise la concentration, le bien-être émotionnel et physique, une meilleure santé, une plus grande productivité pour plus de sécurité.

Deuxième chakra

Le deuxième chakra ou chakra du sacrum s’appelle SWADHISTANA. Il se situe au niveau du nombril et gère les systèmes digestif et reproductif. Il symbolise l’assimilation et son obstruction se traduit par le refus de ce qui arrive dans la vie. Il est associé aux sentiments, aux émotions et aux désirs.

  • Qualités : sexualité, vitalité et créativité.
  • Troubles physiques : affections génitales, rénales et urinaires.
  • Troubles psychiques : colère, frustration, agressivité, jalousie.

Pierres : citrine, œil-de-tigre, quartz avec rutile dore, topaze jaune

Couleur : orange brillant

Le SWADHISTANA est le chakra du dynamisme sexuel et est aussi le centre de la connaissance intuitive. Son équilibre se traduit par une grande sensibilité envers les autres qui s’exprime par le toucher et les caresses. Il nourrit le désir de mouvement, d’expansion et de reproduction. Son altération s’exprime à travers une jalousie extrême. Au niveau physique, son déséquilibre se traduit par des problèmes à la vessie, aux reins et dans le bas du dos.

Troisième chakra

Le troisième chakra ou chakra du plexus solaire s’appelle MANIPURA. Il se situe au creux de l’estomac (deux doigts au-dessus du nombril), contrôle les viscères abdominaux et gère l’énergie provenant des triangles inférieur et supérieur. Il représente le point de convergence des bienfaits de la respiration et constitue le point d’entrée de l’énergie vitale (prana).

  • Qualités : équilibre, spontanéité.
  • Troubles physiques : troubles de la digestion, diabète, obésité.
  • Troubles psychiques : irritabilité, cauchemars, manque de respect de soi.

Pierres : aventurine verte, malachite

Couleur : jaune brillant

Le MANIPURA est associé au pancréas, à l’estomac, au foie et la rate. Il est à la base des directives intuitives menant à la sagesse. Lorsqu’il est équilibré, il encourage les bonnes actions, les services désintéressés, déclenche la joie et le rire. Il apporte stabilité et concentration. Son déséquilibre provoque un égoïsme exagéré, des rancunes et de l’entêtement. Il est responsable de colères fréquentes.

Quatrième chakra

Le quatrième chakra, ou chakra du cœur, est appelé ANAHATA. Il se trouve au centre de la poitrine, à 7 cm au-dessus du sternum. Il est à la fois le chakra du cœur, comme son nom l’indique et celui de l’air. De ce fait, il contrôle aussi la respiration. Il régit le cœur et la circulation d’énergie et symbolise l’amour.

  • Qualités : centre de l’amour et de l’harmonie.
  • Troubles physiques : tension, troubles cardiaques, douleurs dorsales.
  • Troubles psychiques : froideur, difficulté à établir le contact.

Pierres: quartz rose, kunzite verte ou rose

Couleur : vert brillant.

La méditation de l’ANAHATA développe la maîtrise de soi, de sa force intérieure, des langues et de la poésie. Ce chakra permet de dépasser son ego et d’adopter des valeurs plus grandes, plus nobles. Il harmonise la relation corps/esprit et apporte la paix intérieure. Son déséquilibre complique son rapport à soi ainsi que ses relations aux autres et stimule rudesse et impatience.

Cinquième chakra

Le cinquième chakra ou chakra de la gorge s’appelle VISHUDA. Il se situe au niveau du creux de la gorge et s’étend jusqu’aux oreilles. Il contrôle la glande thyroïde, le métabolisme. Il symbolise la communication, l’expression par le son, la véracité des propos.

  • Qualités : communication, productivité, expressivité.
  •                     Troubles physiques : problèmes de gorge, de dents, d’audition.
  •                     Troubles psychiques : blocages, timidité, peur de livrer ses opinions, troubles de la parole.

Pierres: agate bleue, turquoise, celestite

Couleur : bleu électrique

Lorsque ce Chakra est bien équilibré, il améliore la sécrétion hormonale et permet un bon fonctionnement de l’organisme.  Lorsqu’il est déséquilibré, la personne se sent confuse. Il amplifie l’absence de coordination et de savoir-faire.

Sixième chakra

Le sixième chakra, du nom de AJANA est le chakra du troisième œil. Il se situe au-dessus de la racine du nez, entre les deux sourcils. Il régit la pituitaire et la glande maitresse. Il symbolise la méditation, est le siège de la perception, du commandement et de la connaissance. Il se nourrit de lumière.

  • Qualités : imagination, intuition, sagesse.
  •                     Troubles physiques : maux de tête, affections oculaires, maladies du système nerveux.
  •                     Troubles psychiques : manque de mémoire et de concentration.

Pierres: améthyste, surgilite

Couleur : bleu indigo

Lorsque l’AJANA est en équilibre, il développe le sixième sens, perçoit la beauté de toute chose et permet la synthèse d’informations cohérentes. Lorsqu’il ne l’est pas, la vie se transforme en drame continu et les nuits sont peuplés de cauchemars étranges. L’esprit est bombardé d’images qui conduisent à la confusion et à l’anxiété.

Septième chakra

Le septième Chakra, Le chakra coronal ou chakra de la couronne, s’appelle SAHASRARA. Il se situe au-dessus du front, au sommet de la tête. Il régit la glande pinéale et symbolise la lumière blanche. C’est le chakra de la méditation et de l’accession au nirvana.

Chakra de la couronne (au sommet de la tête)

  •                     Qualités : spiritualité, réalisation de soi.
  •                     Troubles physiques : maux de tête, maladies chroniques, paralysies, déficience immunitaire.

                        Troubles psychiques : fuite devant la réalité, dépression, difficulté à décider.

Pierres: quartz clair, selenite

Couleur : Violet

Lorsqu’il est en équilibre, il conduit à une félicité permanente et à une béatitude. Lorsqu’il ne l’est pas, il provoque une léthargie, une confusion, une dépression, une difficulté à apprendre et à comprendre.

Équilibrer ses chakras

Selon l’ayurvéda, une vie harmonieuse passe par une hygiène de vie saine et par l’équilibre de ses chakras. Voici quelques moyens pour y parvenir :

Le yoga

Ce sport doux permet de se focaliser sur un ou plusieurs chakras à la fois en suivant une succession de mouvements respiratoires, un enchainement de positions (assana), en respectant un rythme donné.

Le massage ayurvédique

Il s’agit d’un long massage ressemblant au drainage lymphatique, où on utilise une huile énergétique. Son protocole se compose principalement d’effleurages et de pressions au niveau des chakras. Il est extrêmement relaxant et doit être précédé d’un petit questionnaire afin de situer le déséquilibre.

La thérapie musicale

Il s’agit en fait de l’écoute d’une musique de méditation se servant de longueurs d’onde particulières qui agissent directement sur les nerfs et le flux énergétique (tels que 432hz ou 528hz). Ces musiques réparatrices sont très prisées par certains méditateurs.