Les Mudras sont des mouvements chorégraphiques des mains qui accompagnaient autrefois les méditations. Le terme Mudra (qui se compose des mots mud, voulant dire joie et ra, voulant dire déclencher) signifie sceau en sanskrit. Pratiqués régulièrement, ils apaisent autant le corps que l’esprit, permettent de résoudre certains problèmes, font mieux circuler l’énergie, etc.

Mudras
Une sympathique divinité du Veda …

Le ressourcement au bout des doigts

D’aprés Keshav Dev, maître de yoga indien, « chaque doigt a une fonction et un pouvoir spécifique au sein de l’organisme. Celui qui sait employer ce pouvoir peut préserver la santé de son corps et la paix de son esprit. La première réaction des personnes à qui je parle des mudras est le scepticisme. Admettons dès qu’ils ont effectué l’exercice, ils en sentent les effets et leur scepticisme se mue en étonnement. »

Mudras
2 Divinités Védiques à travers somptueuses sculptures.

La tradition védique nous invite à penser que notre vie est littéralement entre nos mains !

La vieille médecine ayurvédique, tout comme l’acupression ou la réflexologie, considèrent qu’il existe une correspondance réelle entre les mains et le reste du corps puisque les nadis (canaux énergétiques gérant les processus psychiques et physiologiques) s’accumulent à la surface des pieds et des mains.

Selon la tradition védique, il existe un lien entre les formes créées par les doigts et les vibrations qui en découlent. Nos doigts permettent d’augmenter notre concentration, de gérer nos émotions et d’harmoniser notre être individuel aux processus de l’Univers.

Chaque doigt est en rapport avec l’un des cinq éléments.

Comprenez le pouce correspond au feu (Agni), l’index à l’air (vayu), le majeur à l’éther (akasha), l’annulaire à la terre (prithvi) et l’auriculaire à l’eau (jala).

Les combinaisons que nous faisons avec les doigts associent les éléments qui composent le monde.

Initialement il existait neuf mudras (les mudras de Bouddha) qui permettaient d’accompagner le processus méditatif. Seulement, grâce aux danseurs indiens et aux yogis, leur nombre s’est multiplié et on en dénombre plusieurs dizaines aujourd’hui.

Pour avoir un bon résultat, il est recommandé de choisir un mudra, un seul, et de le pratiquer pendant 21 ou 40 jours d’affilés, matin, midi et soir entre trois et cinq minutes, avant de passer au mudra suivant.

Que l’on soit, debout, assis, allongé ou en mouvement, les mudras s’exécutent facilement, en respirant profondément par le nez et en maintenant une douce pression des doigts. L’essentiel étant de ne pas se crisper, ni se fatiguer.

L’effet du mudra peut se manifester immédiatement ou apparaître au bout d’un certain temps : les malaises sont réduits, la respiration se calme, l’esprit devient plus clair.

Mudras
C’est une pratique Hindou.

12 mudras au choix

Mudras
Il faudra avoir de la patiente pour réussir la position des doigts.

Atmanjali mudra

Joignez les mains à la poitrine au niveau du chakra du cœur. Ce geste qui apporte amour et paix, nous permet de lier les énergies lunaire et solaire, notre partie matérielle et spirituelle. Il s’agit du mudra de demande et de remerciement.

Gyan ou Jnana mudra et Chin mudra

Il s’agit du mudra de concentration, de réception et de connaissance. Il symbolise l’union enter l’Âme universelle et l’âme individuelle, entre l’homme et le Divin. Le pouce (élément feu) s’associe à l’index (élément air) et forme un cercle à l’intérieur duquel l’énergie circule sans sortir à l’extérieur.

Quand la paume est tournée vers le ciel, ce mudra prend le nom de Gyan mudra ou Jnana mudra et constitue une invitation à la compréhension de l’univers.

Quand la paume est tournée vers la terre, ce mudra prend le nom de Chin mudra. Il invite à la compréhension de soi.

Dhyani mudra

C’est le mudra qui permet l’élimination de l’illusion. Les deux pouces, symbolisant l’Âme universelle, se joignent pour faire circuler l’énergie spirituelle. La coupole vide, qu’ils forment avec les paumes des mains, incitent à méditer sur le vide.

Prana mudra

Ce mudra permet d’aider aux problèmes des yeux et du sommeil. Il dynamise et redonne de la force. L’élément de feu du pouce est associé à l’élément de la terre de l’annulaire et purifient le prana (énergie vitale) et l’augmentent.

Shunya ou Shuni mudra

Ce mudra contribue à calmer le mental durant la méditation. Il permet de purifier et d’améliorer l’oreille physique et l’oreille subtile intérieure. L’activation du majeur (associé à l’élément de l’éther) invite à l’exploration de l’espace.

Shankh mudra

Le pouce droit canalisant l’énergie du feu est couvert par la main gauche. Ce mudra est indiqué pour les chanteurs, les orateurs et les professeurs puisqu’il renforce la voix, l’améliore, guérit les maladies et l’inflammation de la gorge. Chantez le mantra universel du OM avec ce mudra.

Yoni mudra

‘Yoni’ symbolise aussi bien l’origine de la vie que l’énergie féminine et la fertilité.

Ce mudra, fait monter la Shakti (énergie) des chakras inférieurs vers les chakras supérieurs.

Surtou recommandé aux femmes enceintes, mais pas que, il donne stabilité et concentration.

Surya mudra

Ce mudra provoque un amaigrissement sain et donne de la force physique. Le pouce associé à l’élément du feu, forme une boucle avec l’annulaire associé à l’élément de la terre et active l’énergie solaire.

Ganesha mudra

Ce mudra modifie l’ouverture de l’Anahata (le chakra du cœur). Il règle les problèmes liés à la respiration et améliore le fonctionnement du cœur. Il agit sur la capacité de donner et recevoir l’amour. Les mains, installées à la hauteur du chakra du cœur, tirent dans des directions opposées.

Lotus mudra

Ce mudra symbolise de l’ouverture du cœur au Divin et à la nature.

Cela aide à développer la compassion et permet d’accepter le monde extérieur. Il est particulièrement bénéfique durant les périodes de désespoir et de solitude. Il se pratique comme: fleur ouverte/ fleur fermée tout en visualisant l’ouverture d’une fleur de lotus.

Ksepana mudra

C’est un mudra de détoxication et d’évacuation du stress.

Ne permettez toutefois de le pratiquer longtemps, car même la bonne énergie peut sortir du corps.

Akini mudra

C’est le mudra de concentration, de réflexion et d’activation de l’intellect. Il améliore la mémoire et favorise l’échange et l’équilibre entre les deux hémisphères cérébraux.

Namaste!

Mudras
Pour un maximum d’effets pratiquez différents Mudras.

Le védisme est une civilisation apportée en Inde antique par un peuple descendu des plateaux de l’Iran, après la décadence des villes de Mohenjo-daro et de Harappa. Ce peuple arya, organisé en castes complémentaires, assied sa puissance sur la pratique de rites complexes qui intègrent paroles et gestes «magiques». La parole y exerce toute sa force sous la forme d’«hymnes» transmis oralement de maître à disciple. L’invention de l’écriture permet de créer des recueils de textes dont le principal se nomme Rig-Veda.

(Source: Wikipédia)

Vous pouvez pratiquer les mudras:

  • Se faire aider par votre pratique yogique (en même temps que les assanas)
  • Avec la méditation
  • dans la sale d’attente d’un médecin, dans les transports, devant la télé…

Activez les mains avant de commencer votre pratique, en les secouant ou en vous frappant les doigts légèrement.

Par : Houda Chouk

Suivez La Sultane Sur Linked In !