L’acupuncture comme l’acupression utilisent des points particuliers répartis le long des méridiens. Par une sorte d’effet de résonance, leur stimulation apporte un meilleur fonctionnement de l’organe, du viscère et du méridien concernés. On obtient ces améliorations avec les points d’acupuncture mais aussi avec les points réflexes, en y posant des aiguilles (comme c’est le cas de l’auriculothérapie ou de l’acupuncture), en appuyant dessus avec les doigts (Jin Shin Jyutsu, shiatsu, acupression) ou en massant (réflexologie). 

Propriétés thérapeutiques

La médecine traditionnelle chinoise et plus généralement les traditions orientales considèrent que tout est une expression du Qi (prononcé tchi et signifiant souffle), l’énergie vitale universelle. Les maladies, le mal-être apparaissent lorsque cette énergie ne circule pas convenablement entre le corps, l’esprit et les émotions.

L’objectif des différents traitements par acupression, vise à restaurer un bon équilibre énergétique pour retrouver sa bonne santé. Et bien qu’on lui reconnaisse plusieurs applications thérapeutiques, le recours à l’acupuncture ne dispense pas de prendre en compte l’avis de son médecin traitant.

Yin & Yang

Traitement de fond

D’après les principes fondamentaux de l’acupuncture, il y a maladie lorsqu’un dysfonctionnement énergétique apparaît. Le soin appliqué vise à rétablir l’équilibre rompu.

L’acupuncture a de nombreux champs d’application:

  • Le psychisme (anxiété, stress, troubles du sommeil, insomnies…),
  • Les dépendances (alcool, tabac, nourriture, etc.),
  • Les pathologies liées au squelette et aux articulations,
  • Les problèmes de peau (acné, eczéma, etc.),
  • Les troubles ORL (allergies, sinusites),
  • Traitement de la douleur,
  • Aide aux femmes enceintes et leur bébé,
  • Lifting par acupuncture,

Ces applications exigent l’intervention d’un spécialiste à savoir un médecin-acupuncteur qualifié. N’hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant.

Acupuncture & Acupression

Traitement de la douleur

La douleur constitue un handicap majeur dans toutes les pathologies puisqu’elle provoque une fatigue générale, un ralentissement des activités quotidiennes, des souffrances physiques et morales, une immobilisation lorsqu’elle est trop forte, un isolement social lorsque le patient ne trouve plus le courage de se déplacer et finit par se refermer sur lui-même.

L’acupuncture permet de traiter différentes sortes de douleurs :

  • Bucco-dentaires (gingivites, abcès, dents de sagesse, caries),
  • Thoraciques,
  • Arthrose, arthrite, rhumatisme,
  • Tendinites, torticolis, sciatiques,
  • Migraines, névralgies, maux de tête,
  • Gastro-intestinales,

Post-opératoire

Elle permet également de réduire les douleurs reliées à l’accouchement. Le traitement de la douleur repose sur trois principes thérapeutiques selon la nature de la souffrance.

La désobstruction

Cette technique peut employer aussi bien des aiguilles que des moxas. On y a recours en cas de douleur résultant de l’occlusion d’au moins un méridien. Le praticien sélectionne alors des points d’acupuncture le long du méridien concerné.

La régularisation

Elle est pratiquée lorsque la douleur résulte de troubles énergétiques avec atteinte des viscères. Le thérapeute choisit alors des points d’acupuncture (essentiellement les points Shu dans le dos et Mu sur le devant).

L’expulsion

Lorsque la douleur résulte de la stagnation du sang ou de mucosités troubles, le thérapeute emploie la moxibustion pour effectuer une expulsion.

Acupuncture & Acupression

L’acupression : quand y recourir ?

Toutes les sphères de l’être (corps, esprit, émotions) peuvent profiter des nombreuses vertus thérapeutiques de l’acupuncture.

Femmes

L’acupression est une technique douce et non invasive bien adaptée aux femmes chez qui le physique, le psychologique et les émotions, ainsi que le corps et l’esprit sont étroitement liés. 

Santé générale

L’acupression est un excellent complément à la médecine allopathique pour réguler le système génito-urinaire de la femme. Elle constitue un excellent outil d’harmonisation des émotions. Parmi les désordres féminins les plus courants, l’acupression peut être une méthode adaptée aux problèmes suivants : anémie, dysfonctionnement alimentaire, sautes d’humeur, irrégularités du cycle menstruel, syndrome prémenstruel, crampes, fertilité, fibrome, kyste ovarien, mastoses du sein, endométriose, hyperthyroïdie, inflammation pelvienne, cystite, infections de la vessie et vaginales…

Maternité

L’acupression contribue à accompagner les changements que vivent les femmes de la conception de l’enfant jusqu’à l’accouchement puis après la naissance de bébé.

Prénatal

L’acupression aide les futures mamans à équilibrer leurs humeurs et émotions. Elle leur permet de se détendre, de se libérer du stress et des tensions, de réduire les douleurs dans le cou, les hanches, le dos, les maux de tête, la nausée, la pression artérielle. Elle améliore la circulation sanguine et soulage les ballonnements et la rétention d’eau. L’acupression augmente ainsi le bien-être des femmes enceintes renforçant ainsi le lien de la future maman avec son enfant.

Accouchement

L’acupression réduit considérablement les douleurs de l’accouchement et facilite le processus de mise au monde.

Postnatal

L’acupression stimule les capacités auto-curatives du corps après un accouchement voie basse ou par césarienne. Elle permet de réduire naturellement des symptômes tels que les problèmes de lactation, le baby blues, les tensions musculaires des épaules et du cou, le stress et la fatigue, les dysfonctionnements génitaux reliés à l’accouchement.

N.B. : Durant la grossesse, certains points d’acupression ne doivent pas être stimulés, sous peine de provoquer un travail prématuré. Adressez-vous exclusivement à un médecin-acupuncteur.

Ménopause

L’acupression accompagne la femme et l’aide à retrouver son équilibre durant cette période particulièrement délicate où chacune souffre vivement des changements hormonaux qui secouent son corps. 

Décompression émotionnelle

La femme est en contact étroit avec ses émotions qu’elle a besoin de gérer et d’évacuer fréquemment. L’acupression constitue une méthode efficace pour une harmonisation des émotions quotidiennes (avec ou sans verbalisation).

Déprime, dépression, souffrance

Les femmes semblent être plus vulnérables à la dépression, quelle qu’en soit la forme (estimé à deux femmes pour un homme). Elles souffrent davantage de formes atypiques, telles que les achats compulsifs, l’anorexie, la boulimie, l’hypersomnie. Elles sont également victimes de causes hormonales telles que le baby blues ou la ménopause. Elles sont de plus en plus soumises à de lourdes pressions ce qui altère les hormones du bonheur (sérotonine, endorphines, noradrénaline, mélatonine) qui régulent le bien-être et l’humeur. L’acupression permet aux femmes de mieux résister au stress.

Acupuncture & Acupression

Dysfonctionnements psychologiques et physiques

L’acupuncture stimule les capacités auto-curatives naturelles du corps, ce qui lui permet de régler des complications dans de nombreux domaines dont :

  • Anxiété,
  • Stress,
  • Nervosité,
  • Hyperactivité,
  • Déprime,
  • Perte de confiance,
  • Fatigue, épuisement,
  • Insomnie,
  • Dérèglements alimentaires,
  • Irrégularités du cycle menstruel,
  • Fragilités gastriques,
  • Crampes, spasmes,
  • Tensions musculaires,
  • Douleurs (tête, dents),
  • Mal de dos,
  • Jambes lourdes,
  • Sinusite,
  • Arthrose,

En fortifiant la libre circulation du Qi, l’acupression renforce le système immunitaire. Et tout en n’étant pas un substitut à la médecine allopathique, elle constitue un soin complémentaire adapté à plusieurs situations comme la cicatrisation des os fracturés, soutient les patients subissant des traitements lourds (tels que la chimiothérapie et radiothérapie) et les aide à surmonter la douleur, l’anxiété, la nausée.

L’utilisation domestique de tapis d’acupression peut se montrer efficace.

Acupuncture & Acupression

Gestion du stress

L’acupression traite directement le système nerveux autonome ce qui permet d’apaiser les tensions nerveuses et d’améliorer la résistance au stress. Elle stimule les circulations sanguine et lymphatique, régule les fonctions des organes internes et le tonus musculaire.

L’acupression permet la relaxation du corps amenant à un bien-être émotionnel et mental permettant une expansion de la conscience et réduisant de facto la frontière entre le corps et l’esprit.

Massages pour la peau

Mal de dos

La grande majorité des gens (quatre personnes sur cinq) souffrent, au moins une fois, d’un mal de dos sévère. L’acupuncture et l’acupression estiment que ces douleurs sont dues à de grandes tensions ou au vide de certains points d’acupression. Une mauvaise circulation du Qi le long des méridiens du dos affaiblit les muscles dorsaux dont l’alimentation en énergie et fluide sera réduite. Cela peut résulter d’une blessure musculaire mineure, d’une mauvaise posture, d’une posture fixe trop prolongée ou encore de stress. Celui-ci crispe les muscles du cou, des épaules et du dos. Une barrière à la libre circulation du Qi se forme alors. Un surpoids, des abdominaux atrophiés constituent d’autres sources de mal de dos. De même que les problèmes gastriques affectant l’avant du tronc (plexus solaire serré, estomac noué) se répercutent sur le dos. 

L’acupression permet donc de réduire les effets psychologiques et physiques du stress, d’aider la personne à se détendre, de travailler sur les points fermés pour permettre une libre circulation du Qi.

Équilibre émotionnel

L’acupression contribue à défaire les tensions que résultent des traumatismes et de chocs. Elle permet la réouverture des points méridiens au flux d’énergie vitale, favorisant ainsi un état émotionnel équilibré. Elle est particulièrement utile pour les personnes qui ont subi différentes sortes d’abus physiques, psychologiques, émotionnels… La stimulation de certaines zones, de certains méridiens et de certains points travaille sur le stress post-traumatique, l’anxiété, la dépression, les phobies, les attaques de panique, l’inquiétude excessive, la souffrance… L’acupression permet de renforcer la conscience du corps, améliore la gestion du stress, facilite la verbalisation, évacue les émotions négatives… Lorsqu’elle est pratiquée dans un contexte de confiance et de bienveillance et couplée à des techniques verbales de soin, l’acupression constitue une aide précieuse sur le long chemin de la guérison contre les effets de la violence physique, psychologique ou émotionnelle.

Seniors

L’énergie vitale tend à baisser avec l’âge. L’acupression permet de la raffermir, de réduire les douleurs liées à l’arthrose, fatigue chronique, indigestion, refroidissement, raideur des membres. Elle contribue à renforcer la vivacité cérébrale, à améliorer la concentration et la mémoire. Elle permet de mieux résister à l’ingestion des médicaments chimiques, et même dans certains cas de la réduire. Elle aide les seniors à bien vivre les changements attachés au processus de vieillissement tels que le stress associé aux maladies, à la réduction des capacités physiques, l’hypersensibilité à l’environnement extérieur…

Enfants

Chez l’enfant, la communication passe d’abord par le toucher. Massages et acupression permettent de réduire l’incontinence nocturne, les désordres gastriques, les rhumes, la douleur dentaire, l’agitation, le stress, les irrégularités du sommeil…

L’acupression présente de nombreux bienfaits. Elle procure une sensation d’apaisement, une amélioration significative des différents symptômes qui affligent les systèmes de l’organisme et permet de restaurer chacun d’entre eux.  N’hésitez pas à en parler avec votre médecin traitant et à consulter les différents thérapeutes qui ont adopté cette méthode douce pour contribuer au bien-être de leurs patients.

Par : Houda Chouk

Suivez La Sultane Magazine Sur Linked In !

L’idéogramme Shu signifie transporter. Les points Shu permettent donc de transporter le Qi aux viscères. Ces points sont très efficaces dans le traitement des maladies chroniques. Ils génèrent un effet immédiat, plus puissant que les points Mu antérieurs. De nature Yang, ils servent à le tonifier, c’est pourquoi ils sont particulièrement efficaces chez les personnes fatiguées, épuisées, déprimées. Un point Shu douloureux signifie qu’une des fonctions du corps est mal harmonisée.

L’idéogramme Mu signifie recueillir, rassembler. Le Qi des viscères se réunit dans un point MU. Celui-ci est sensible à la pression lorsque le viscère qui lui correspond est malade. Il permet donc de régulariser l’organe malade par tonification ou dispersion.

Des tests effectués sur des souris à Rochester aux Etats-Unis ont permis de mettre en évidence l’action de l’acupuncture sur l’adénosine, une molécule naturellement présente dans l’organisme et dont le rôle est de réduire la douleur. L’acupuncture amplifie l’action de cette molécule.