Pratiquer de la gratitude qu’est-ce que c’est?

Pratiquer de la gratitude permet à la personne de concentrer son attention sur les choses heureuses de la vie plutôt que sur ce qui manque. Elle passe de : « je n’ai pas telle chose, je la veux, il faut que je l’obtienne » à : « j’ai de la chance d’avoir telle autre chose, je suis heureuse d’être gâtée par la vie et les circonstances ». Paradoxalement, cette pratique détourne l’attention de soi-même et la dirige vers les autres. En reconnaissant les bienfaits de la présence des personnes qui nous entourent, nous leur accordons une plus grande attention. Cela crée des relations plus conviviales et harmonieuses avec les autres.

Pour pratiquer la gratitude, voici quelques exemples à suivre :

https://www.lasultanemag.com/le-bonheur-par-la-gratitude/journal-de-gratitude/1-Tenez un journal de gratitude

Noter par écrit, tout ce que notre quotidien recèle de bon. L’exercice semble difficile au début, surtout lorsqu’on passe par une période délicate. On éprouve de la reconnaissance pour les grands événements tels qu’une promotion professionnelle ou la réussite d’un examen. Pourtant, cela pourrait commencer par un simple morceau de pain. Prendre en considération tous les efforts fournis pour que ce morceau de pain se retrouve entre nos mains. On pourrait également penser à toutes les personnes dans ce monde qui en sont privées.

En général, nous n’aimons pas nous attarder sur ce genre de pensées. Elles sont pourtant nécessaires pour réaliser que ce qui nous semble acquis, est un luxe pour plusieurs milliers de personnes. Elles sont importantes pour comprendre, que nous avons beaucoup plus de chance que nous le pensons. Cette chance nous l’avons malgré tout. Une fois que vous en prenez conscience, prenez le temps de vivre cet instant. Prenez le temps de savourer le moment de paix qui accompagne cette réalisation. Faites-le pour vous. Vous le méritez amplement. Et exprimez votre gratitude. Formulez la. Notez trois choses par jour. Vous verrez comme l’exercice deviendra facile au bout de peu de temps.

2- Marquez les anniversairesbirthday reminder

Que cela se rapporte à votre mariage, au jour de naissance d’un ami, d’un parent, d’une rencontre. Il s’agit de dates significatives pour vous. Prenez la peine de noter ce que l’évènement représente, la personne qui lui est associée. Exprimez la chance que vous avez de l’avoir auprès de vous. Reconnaissez ce qu’elle vous apporte. Écrivez vos sentiments dans une lettre, faites la lire à ceux et celles qui sont concernés par votre message. Partagez. Ne sous-estimez pas l’importance d’un tel geste. Pas besoin de faire preuve de poésie ou d’imagination. Dites les choses simplement. Créez de nouvelles traditions, faites lire votre lettre l’année suivante ou sur le champ. Faites-vous du bien, donnez de vous-même, vous ne vous en trouverez que plus riche.

3- Exprimez votre reconnaissance autour de vous

Que cela soit autour d’un déjeuner en famille, ou d’un diner entre amis, souvenez-vous de la chance que vous avez d’être entouré des personnes qui vous sont chères. Exprimez votre gratitude de les avoir et d’être parmi eux.

mandela-je-ne-perds-jamais4-Pensez autrement aux difficultés

La vie peut nous jouer de vilains tours et il arrive que l’on se sente prisonnier des circonstances. Au lieu de rester à broyer du noir, pensez à ce que cette mauvaise expérience vous a apporté de bon. Il ne s’agit pas là d’appliquer le simple principe de voir le bon côté des choses, le verre à moitié plein et autres formules toutes faites. Il s’agit de penser vraiment à l’enseignement que cela vous apporte. Comment cela vous affecte, comment vous pouvez en sortir plus grande.

technicien de surface5- Dites merci aux personnes qui vous servent

Tous les jours, derrière un comptoir, une personne nous sert un café. À la caisse du supermarché, une autre s’occupe de nos courses. Au parking, quelqu’un d’autre nous oriente pour notre manœuvre. Et vous pensez peut-être: “c’est leur travail, ils sont payés pour ça”. Oui, mais ce sont avant tout des personnes. Pour chaque service rendu, remerciez la personne et souriez-lui. Pas besoin d’en faire trop, l’objectif n’est pas non plus de passer pour une écervelée. Juste assez pour témoigner un peu de respect à une vie humaine.

merci beaucoup6- Dites merci aux personnes qui vous entourent

On imagine que leur présence est acquise et définitive. Nos parents, nos enfants, nos frères et sœurs, nos amis… Nous les croyons éternels, immortels. Ils ne le sont pas. Ils sont une présence aujourd’hui. Un jour, vous connaitrez l’absence de certains. Alors tant qu’ils sont là, profitez d’eux. Remerciez votre mère pour chaque plat qu’elle prépare pour vous faire plaisir, votre père pour chaque fois qu’il vous prend quelque chose, vos amis pour chaque rire partagé. Appelez- les, parlez-leur, dites leur que vous les aimez. Profitez de chaque instant que vous vivez. Réalisez votre chance de les avoir.

7- Souvenez-vous que nous sommes très petits dans ce monde qui nous enveloppe

Quelle était la dernière fois où en sortant de chez vous, vous avez regardé le monde autour de vous ? À quand remonte la dernière fois où vous avez levé la tête pour regarder les nuages défiler ou les étoiles briller dans le ciel ? Et alors que vous vous impatientez pendant que vous conduisez, pensez-vous jamais à ces inconnus que vous croisez ? À leurs histoires, à leurs vies, à leurs échecs, à leurs victoires ? Pensez-vous aux raisons derrières leur propre impatience ? Il y a tellement d’exemples à citer, et tout ça dans le seul but de relativiser. Le monde ne tourne pas autour de nos personnes. Mais nous sommes importantes pour notre propre monde. Et pour cela aussi, il est important de manifester sa gratitude.

Pour résumer

Avec la pratique de la gratitude, nous faisons la paix avec nous-mêmes et avec la vie. Nous commençons à apprécier ce que nous avons sans déplorer ce que nous n’avons pas. Notre condition physique s’améliore, puisqu’on dort mieux, on tombe moins souvent malade, on résiste mieux au stress et on prend mieux soin de sa personne. Nos relations aux autres s’améliorent. Nous apprenons à relativiser nos soucis…

La gratitude n’est peut-être pas la définition du bonheur en lui-même. Mais elle lui ressemble comme deux gouttes d’eau.


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu