This post is also available in: Français

Nous avons l’habitude de nous intéresser aux sentiments comme on s’intéresserait à une équation mathématique, alors qu’en réalité, ils s’apparentent davantage aux formules chimiques. Lorsque des chercheurs se penchent sur la question (dans les plus grandes universités, un peu partout dans le monde), ils ont découvert des réponses communes aux couples d’amoureux…

LA FORMULE AMOUREUSE

Formules

Les chercheurs se sont accordés à identifier de nombreux points communs à la naissance du sentiment amoureux. Parmi lesquels:

• Des valeurs communes, des traits de personnalité similaires, des attitudes comparables

• Une proximité géographique

• Des critères physiques ou de personnalité approuvés

• La réciprocité de l’affection et le sentiment d’être apprécié par l’autre

• La satisfaction des besoins

• Une forte attirance physique et une excitation émotionnelle

• L’approbation de l’entourage, la validation de la société

• L’intonation spécifique de la voix, la posture, les mouvements de la personne aimée

• La disponibilité pour une relation amoureuse

• La possibilité de se retrouver seuls

• Le volet « je suismystérieuse et insaisissable »

Décryptage Des Points Fondamentaux

Parmi les points évoqués, certains sont évidents. D’autres méritent plus d’explications.

La proxImIté géographique

Se trouver dans les parages de l’autre, aide beaucoup le développement d’un sentiment amoureux. Ainsi, si vous ne rencontrez pas la personne de vos rêves, il serait peut-être judicieux de remettre en cause les endroits que vous fréquentez. D’ailleurs, une étude des années 50, menée à Columbus dans l’Ohio a porté sur 431 couples qui se sont mariés après avoir fréquenté le même campus universitaire. 54% des couples interrogés vivaient dans un voisinage de 16 blocs au moment de leur première rencontre. 37% n’étaient séparés que de 5 blocs. Et plus la distance augmente entre les lieux de résidence, plus le nombre de mariage diminue. L’emplacement des habitations et la distance les séparant, constituent à première vue, un des facteurs les plus importants dans la formation des couples. Voici ce qui se passe vraiment. La proximité géographique favorise les rencontres. Mais il se passe autre chose également : la répétition des expositions. Les spécialistes en marketing le savent pertinemment. Une exposition répétée à quelque chose nous la fait aimer. Au bout d’un certain moment, cette répétition finit par amplifier le sentiment existant (également valable pour l’antipathie). Une exposition répétée intensifie l’émotion dominante dans la relation. Lorsque l’émotion dominante est la colère, une exposition répétée la renforce. Lorsque l’émotion dominante est de l’ordre de l’attirance, une exposition répétée la confirme également. Il est intéressant de noter que le coup de foudre (plus fréquent chez les hommes que chez les femmes) se produit dans 11% des premières rencontres, d’où toute l’importance de la première impression. Mais, c’est l’exposition répétée qui détermine l’évolution d’une relation. Petite subtilité, il s’agit bien d’expositions répétées et non de rencontres répétées. Donc, si vous souhaitez trouver un amoureux, ne passez pas 99% de vos heures de veille à la maison ou au bureau.

La personnalité

Nous aimons les belles personnes. Celles qui sont gentilles et attentionnées. Celles qui nous nous permettent de nous sentir bien. Nous aimons les personnes qui nous font rire et celles à qui l’on plait. Nous sommes attirées par ces individus charismatiques et plein d’assurance. Nous apprécions ces sourires lumineux, ces discours assurés et rassurants. Nous admirons les personnes solides et bien ancrées. Ces personnes-là ne sont pas en mode «démonstration » et ne cherchent pas à prouver quoique ce soit à qui que ce soit, car elles s’aiment suffisamment et ont une bonne estime de soi. Elles n’ont pas besoin d’être sur la défensive, car elles n’ont rien à prouver. En revanche, lorsque le niveau de confiance en soi est peu élevé, un sentiment d’insécurité s’installe engendrant de faibles niveaux d’intimité et de hauts niveaux de conflits. Les relations interpersonnelles sont plutôt médiocres, car la personne attribue inconsciemment tous ses défauts à l’autre dans un processus de projection. Une personne ayant une faible estime de soi s’accommodera d’une autre souffrant également du même problème. Dans ce cas de figure, les failles de l’un et de l’autre se complètent. C’est ainsi par exemple que naissent les couples formés d’un individu dominant et d’un autre soumis. Si l’on veut former un couple harmonieux et créer une relation épanouissante, il faut toujours commencer par travailler sur soi. En profondeur.

La stimulation émotionnelle

Il s’avère que de nombreuses relations amoureuses démarrent durant les périodes les plus houleuses. La perte d’un proche ou une rupture amoureuse accroissent la sensibilité émotionnelle et nous empêchent de comprendre nos sentiments réels. C’est ce qu’on appelle l’attribution des émotions… qui peut souvent être mauvaise. Nous risquons ainsi de tomber amoureux d’une personne, simplement parce qu’elle a provoqué une forte stimulation émotionnelle ou parce que le contexte vécu est intense. C’est d’ailleurs ce qui explique un peu ce qu’on appelle le syndrome de Stockholm. La stimulation émotionnelle et son origine importent peu, mais provoquent des réactions émotionnelles suffisamment fortes pour être confondues avec un sentiment amoureux. Elle renforce une réponse naturelle et automatique dans le choix d’un partenaire potentiel. Pour l’anecdote, une étude a montré que les couples ayant visionné des films d’action ou d’épouvante, se sentent plus soudés et plus unis à la sortie des salles de cinéma qu’avant de regarder les films. Bien entendu, il ne faudrait pas confondre Bruce Lee avec Cupidon. Le Cinéma, à lui tout seul, ne suffit pas à l’éclosion soudaine d’une relation amoureuse.

Rollercoaster

La réciprocité

C’est probablement le point le moins subtil de cette formule amoureuse. D’ailleurs, il est valable pour toutes les interactions sociales. Il est d’ailleurs amplifié par l’usage moderne des réseaux sociaux avec leur système de « like», de « j’adore » ainsi que de « partages ». Par narcissisme naturel et pas forcément malsain, nous apprécions les personnes qui nous apprécient et sommes attirées par elles. C’est pourquoi les compliments (et non la flatterie) nous touchent beaucoup. C’est ce qui explique également, pourquoi les personnes les plus vulnérables, sont malheureusement manipulables et deviennent une proie facile. Leur absence de discernement, ne leur permet pas de différencier entre des propos sincères et ceux qui sont enjôleurs. Pour réussir donc à établir des relations saines, ne lésinez jamais sur les compliments sincères et ne manquez jamais d’exprimer votre appréciation honnête.

L’apparence physique

Il y a toujours un déclencheur d’intérêt et très souvent, il s’agit d’une première impression physique : l’apparence globale, la couleur des yeux, la longueur des cheveux, la sophistication vestimentaire, le sourire ou un éclat de rire… Mais sur le long terme, une fois que cette première impression est confirmée et que l’interaction sociale est en place, d’autres facteurs interviennent. Les traits de caractères tels que le sens de l’humour, la gentillesse, l’intelligence, la débrouillardise, la serviabilité, prennent le relais et même le dessus, expliquant au passage pourquoi on dit de l’amour qu’il est aveugle.

Couple Amoureux

Les similitudes

Contrairement aux idées reçues, en amour, les opposés ne s’attirent pas. Car, il faut bien le dire, nous ne sommes pas les pôles positifs et négatifs d’aimants. D’après une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology, il est peu probable que les personnes développent des relations amicales ou romantiques en l’absence de valeurs communes, de mêmes principes de vie, d’opinions politiques similaires, de mêmes origines sociales, du même milieu professionnel, de loisirs et de préjugés communs, etc. Lorsque les individus regardent dans le même sens et ont la même vision des choses, ils voudront communiquer davantage les uns avec les autres, car ils se valident mutuellement. Ainsi, les couples formés par des personnes qui se ressemblent (comportements, tempéraments et attitudes similaires) ont plus de chance de rester unis au fil des ans. Souligner nos ressemblances et ce qui nous unit permet de nous rapprocher (ainsi que l’a expliqué l’expert en persuasion Robert Cialdini).


D’après une étude parue dans le Time Magazine


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu

This post is also available in: Français