Le sevrage est un moment crucial dans la vie de l’enfant ainsi que la maman. Il consiste à arrêter les tétées au sein par un biberon, généralement au moment de l’introduction des aliments solides. Cependant, « sevrage » ne veut pas obligatoirement dire arrêt total de l’allaitement…

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), il est recommandé d’allaiter exclusivement votre enfant pendant les six premiers mois de sa vie. Mais cette règle n’est pas toujours applicable vu les contraintes socio-économiques que subit la maman. En effet, une femme qui travaille est obligée de sevrer son enfant plus tôt que prévu (à la fin de son congé de maternité), ce qui rend le sevrage encore plus difficile.

Les types de sevrage

La Sultane- magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LellaSoltana- Soltana- Tunis- Tunisie- SevrageLe sevrage peut être naturel (dirigé par le nourrisson) ou planifié (dirigé par la mère). Le sevrage progressif ou « dirigé par le nourrisson », se produit lorsque votre bébé commence à s’intéresser aux aliments solides. Avec ce type de sevrage, vous observez les indices de votre bébé et le sevrez à son propre rythme. En général, les bébés sevrés graduellement abandonnent complètement l’allaitement quelque part vers 2 ans.

Le sevrage planifié, ou « dirigé par la mère », se produit lorsque la mère décide d’accélérer le processus de sevrage pour diverses raisons (psychologiques, physiologiques, socio-économiques…). Ce sevrage consiste à remplacer une ou plusieurs tétée(s) par  un biberon et à poursuivre l’allaitement normalement. C’est une solution qui peut bien fonctionner si vous reprenez le travail, mais que vous désirez continuer à allaiter. Vous pouvez garder  les tétées du  matin, de la soirée et de la nuit, même si vous êtes séparée de votre bébé pendant la journée. L’inconvénient majeur de ce type de sevrage est que plus le nombre de tétées diminuera et plus la quantité de lait maternel produit baissera jusqu’à arriver à un stade où il n’y a aura plus d’allaitement. En général, les bébés sevrés de cette manière arrêtent de téter vers 5 à 9 mois.

Le sevrage : étape par étape

Le sevrage est un processus qui demande beaucoup de patience et de délicatesse. Il est préférable de l’entamer dans de bonnes conditions, loin des périodes de stress, de chagrin, de changement… Le plus difficile est l’introduction du premier biberon. Une fois vous avez passé le cap, tout devra se dérouler dans l’ordre.

1ère étape

Choisissez la tétée où votre production de lait est la moins abondante et remplacez la par un biberon. Au début, bébé va certainement refuser ce changement alors procédez avec douceur. Répétez cette seule introduction pendant 4 à 5 jours jusqu’à ce que votre enfant s’y habitue.

2ème étape

Remplacez une deuxième tétée par un deuxième biberon. Choisissez celle qui peut alterner avec tétée-biberon-tétée-biberon. Gardez ce changement pendant une semaine environ.

3ème étape 

Remplacez une troisième tétée par un troisième biberon. Choisissez celle qui alterne avec le rythme  tétée-biberon-tétée-biberon. Conserver les tétées du matin et du soir. Gardez ce changement pendant une semaine à 10 jours.

4ème étape

À vous de choisir dès à présent si vous souhaitez sevrer partiellement ou complètement votre bébé.

Sevrage partiel

Conserver les tétées du matin et du soir. Une fois que bébé n’a plus que des tétées le matin et le soir, vous pouvez commencer la diversification alimentaire dès 6 mois et faire découvrir à votre enfant les différents gouts et saveurs des aliments. Il abandonnera la tétée complètement quand il sera prêt. Restez attentive à ses indices.

Sevrage complet

Remplacez enfin les tétées du matin et du soir par des biberons. Si votre bébé a une tétine ou sucette, pensez à lui présenter une tétine de biberon composée d’une matière similaire (silicone ou caoutchouc) : connaissant cette texture, il sera moins perturbé.

La Sultane- magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LellaSoltana- Soltana- Tunis- Tunisie- Sevrage

Attention à vos seins !

En  supprimant progressivement les tétées, votre production de lait va à fur et à mesure diminuer.
L’adaptation de votre corps à ce changement n’est pas immédiate et demandera quelques jours (2 à 4 jours en général). Vous ressentirez des seins tendus, durs, voire même douloureux.
Il est impératif de traiter cet engorgement afin d’éviter une lymphangite (inflammation des canaux lactifères avec rougeur du sein et fièvre) ou une mastite (infection qui provoque des douleurs, une enflure, de la chaleur et des rougeurs aux seins. Elle peut également provoquer de la fièvre et des frissons).

Remèdes

*Essayez de tirer du lait avec un tire-lait afin d’évacuer la pression sur vos seins.

*Appliquez des compresses froides ou des contenants réfrigérants sur vos seins pour vous soulager.

* En cas de douleur extrême, prenez des analgésiques en vente libre en pharmacie comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène (consultez votre médecin au préalable).

La Sultane- magazine- féminin- LaSultaneMag- SultaneMag- LellaSoltana- Soltana- Tunis- Tunisie- SevrageVérifiez régulièrement vos seins pour vous assurer de ne pas bloquer un canal  lactifère. Ce blocage se manifeste par une zone ferme et sensible (de la taille d’un pois) sur le sein. On peut parfois faire disparaître le blocage en massant doucement la zone douloureuse ou en y appliquant un peu de pression. Si c’est douloureux, consultez votre médecin en urgence. C’est une situation qui est plus susceptible de se produire pendant un sevrage brusque.

La diversification alimentaire

La diversification alimentaire est la suite logique du sevrage de l’enfant. Seul le médecin jugera quand il est idéal d’introduire les aliments (généralement de 4 à 6 mois). Cela dépend de plusieurs facteurs (poids, taille, sexe, courbe de croissance). Voici les indices qui montrent que votre bébé est prêt à consommer des aliments solides :

*Bébé a faim plus souvent;

*Bébé ouvre la bouche quand il voit les aliments arriver vers lui;

*Bébé conserve la nourriture dans sa bouche sans la faire ressortir immédiatement avec la langue;

*Bébé  contrôle bien les muscles de son cou;

Il est important d’introduire les aliments solides un à la fois, en petites quantités pour commencer. Certains bébés deviennent très constipés s’ils reçoivent un nouvel aliment solide en trop grande quantité. Vous pouvez aussi offrir à votre bébé de petites quantités d’eau une ou deux fois par jour, en général après l’âge de 6 mois ou en période de grande chaleur  (été). Il est préférable de ne pas lui offrir de jus à cet âge-là. Une trop grande quantité de jus favorise la carie dentaire, l’obésité ou même une prise de poids insuffisante ainsi que la diarrhée.

Téléchargez ici un résumé des différentes étapes de la diversification alimentaire selon l’âge de bébé.

Leave a Reply