Masaru Emoto est docteur en médecine alternative au Japon. Avec son équipe, il a mis au point une méthode d’observation des cristaux gelés de l’eau. Il a passé 20 ans à étudier « la richesse avec laquelle l’eau peut s’exprimer ». Pour obtenir ces cristaux, il a placé des échantillons d’eau dans des boîtes de Pétri à -20° durant trois heures.
Des gouttelettes de glace se forment alors à la surface. Exposées à une projection de lumière particulière et prise en photo à très grande vitesse, les cristaux d’eau se révèlent.

Docteur Masaru Emoto

L’expérience du Docteur Emoto

L’équipe du Docteur Emoto a très vite remarqué que les cristaux différaient selon la provenance de l’eau. Plus celle-ci est pure, plus les cristaux qui se forment sont beaux et harmonieux. À l’inverse, les eaux stagnantes ou usées ne forment pas de cristaux ou ceux qui apparaissent sont incomplets et disgracieux.

Formes des cristaux d'eau

L’un des membres de l’équipe a un jour eu l’idée de mettre de la musique et d’observer la formation des cristaux. Par cette simple suggestion a eu un impact considérable sur l’évolution de cette expérience. On allait ainsi découvrir la grande sensibilité de l’eau à l’énergie émise par la pensée, la parole, la musique. Selon l’équipe du Docteur Emoto, les cristaux prennent des apparences différentes selon la vibration à laquelle on soumet l’eau.

Pour une même eau, les cristaux qui se forment lorsqu’elle est soumise à des vibrations positives (prières, mots d’amour, musique douce) n’ont pas la même signature que ceux qui se forment à la suite d’une exposition à des vibrations négatives (des messages de haine par exemple). Masaru Emoto dira à ce sujet :

« Ces cristaux sont remplis de leçons à tirer concernant la façon dont nous devrions – et devons – vivre».


Lire aussi: Votre Cerveau Est-Il Le Créateur De Votre Vie?


Ce que cette expérience nous apprend sur nous

Un être humain débute sa vie au stade de fœtus et se compose à 99% d’eau. À sa naissance, il se constitue de 90% d’eau. À l’âge adulte, son corps contient 70%. Lorsqu’il devient très vieux, il se densifie et sa teneur en eau est réduite à 50%. Ce qui signifie que notre corps constitue un extraordinaire réceptacle d’émotions. Nous baignons littéralement dans les vibrations que nos pensées émettent. C’est ainsi qu’on peut comprendre le succès de la pensée positive.

Il ne s’agit pas de s’envelopper de naïveté et de candeur. Il s’agit de penser avec amour, compassion, pardon. Alors imaginez un peu à quoi ressemblerait votre vie si vous cessiez de vous plaindre de toutes sorte de maux, si vous cessiez de vous trouver laide, moche ou en surpoids, si vous cessiez de vous exposer à des heures de programmations télévisuelles dégradantes, si vous cessiez les jeux vidéos hypnotiques et violents, si vous cessiez d’écouter de la musique aux paroles avilissantes… Imaginez un peu à quoi ressemblerait votre vie si vous inversiez la cadence.

Cristaux d'eau

Quel est l’intérêt de ces travaux

Les travaux du Doctoeur Emoto, nous permettent de comprendre comment nous conservons les émotions, et comment nous y réagissons puisque l’eau est la composante majeure de notre corps et qu’elle même change de structure selon la vibration à laquelle on la soumet. Il s’exprime ainsi: « Ce que vous savez possible du fond du cœur est réellement possible. Nous le rendons possible par notre volonté. Ce que nous concevons dans notre esprit devient notre monde. Ce n’est qu’une des innombrables choses que l’eau m’a enseignée. »

Le résultat de recherches du Docteur Emoto est controversé par la communauté scientifique qui reproche l’absence de rigueur dans le protocole employé. Notre équipe de rédaction n’a pas les compétences nécessaires pour confirmer ou infirmer les propos de Masaru Emoto.

Nous avons simplement voulu porter ce sujet à votre connaissance et puis nous vos offrons quelque chose qui se fait rare de nos jours. Nous vous offrons la possibilité de choisir d’y croire ou de rester sceptique. Le choix est votre. Il vous appartient.

Namaste.


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu