This post is also available in: Français

Le professeur Sonja Lyubomirsky de l’Université de Californie mène une étude et énumère, en détails, les points communs entre les personnes qui se qualifient d’heureuses.

Elle nous dit que ces personnes :

  • Consacrent beaucoup de temps à leurs familles et amis.
  • Éprouvent beaucoup d’aisance à exprimer leurs gratitudes, pour tout ce qu’elles ont.
  • Répondent présent en premier, pour aider et soutenir leurs proches, leurs collègues ou même de simples passants. Elles sont donc altruistes et témoignent de l’empathie vis-à-vis des autres.
  • Ont une vision optimiste de leur avenir.
  • Sont ancrées dans le présent et savourent les plaisirs simples de la vie.
  • Font de l’exercice physique, une fois par semaine ou quotidiennement. L’important est que c’est une habitude bien installée.
  • Sont attachées à leurs valeurs et se fixent des objectifs sur le long terme qu’elles ambitionnent d’atteindre.
  • Dans les moments de crises, dans les moments difficiles, elles souffrent comme tout un chacun. Leur secret pour y faire face ? Maintenir leur équilibre et faire montre d’une détermination pour surmonter les épreuves.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-10Nous avons déjà une partie des réponses relative aux points communs entre les personnes qui mènent une vie heureuse. Notre article pourrait s’arrêter ici. Mais notre objectif n’a jamais été d’acquérir un peu plus de culture générale ou d’élargir notre champ de connaissance. Ce n’est pas mal en soi. Mais ça n’aide pas au niveau du développement personnel. Le mieux serait de trouver vraiment une méthode pour réussir à devenir plus heureuse.

De nos jours la littérature de life coaching foisonne d’idées que nous ne mettons en œuvre que très rarement ou pas du tout, des astuces que nous oublions de mettre en place. Rédiger une liste, déterminer une to-do list, est assez simple à faire. Implanter ces idée de manière effective, dans la vie de tous les jours demande un peu plus d’efforts. Il suffit de se mettre au travail. Alors allons y !

En matière de bonheur la fréquence l’emporte sur l’intensité  

Ce qui signifie qu’il vaut mieux vivre de nombreuses petites bonnes choses, que quelques grands événements de temps à autre. Jennifer Aaker de l’Université de Stanford le dit simplement : « voyez ce qui vous fait du bien ? Ce qui vous rend heureuse ? Faites le plus souvent ! »

Nous organisons notre temps de travail. Nous prenons rendez-vous avec le médecin. Nous faisons des réservations auprès de nos esthéticiennes. Et pourtant, nous incluons rarement le bonheur dans nos emplois du temps. Or les études montrent que 40% du bonheur vient des activités que nous faisons volontairement. Ainsi, il suffit d’ajouter à vos programmes quotidiens, quelque chose que vous aimez faire. Et votre bonheur augmentera de 40%.

Des études menées à l’Université de Duke en 2006, montrent que 40% de ce que nous faisons, au quotidien, ne découle pas de nos décisions mais d’habitudes que nous prenons. Qu’est-ce qui nous empêche alors, d’intégrer les activités qui font notre bonheur, dans notre routine de tous les jours ? Inclure ces activités, dans les 40% des taches effectuées sous pilote automatique permet d’augmenter notre bonheur de 40% !

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-9

Reprenons donc la liste initiale… celle qui est énumérée par Sonja Lyubomirsky et faisons en sorte que ces informations se transforment en actions habituelles !

1/ Réveillez-vous le matin et pensez ASR !

Il s’agit d’un rituel matinal à mettre en place. Votre humeur, au réveil, déterminera la qualité de votre journée. ASR est un acronyme qui renvoie à l’anticipation, les souvenirs, la reconnaissance.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-3

  • L’anticipation

Il s’agit d’un booster très puissant : pensez à quelque chose qui vous rende heureuse et soyez heureuse par anticipation. Et si vous n’êtes pas dans l’attente, rien ne vous empêche de prévoir quelque chose qui vous fasse plaisir. Décidez alors : aujourd’hui, je ferai…

  • Les souvenirs

Se remémorer les moments agréables a un effet positif sur notre humeur. Les souvenirs nous permettent de revivre des instants précieux et de résister au stress.

Selon le livre The how of happiness: les personnes qui prennent l’habitude de l’anticipation joyeuse, ressentent beaucoup de plaisir à l’idée même de la chose anticipée. Elles imaginent facilement les événements futurs de leurs vies et se projettent de manières positives. Elles sont optimistes et vivent les émotions plus intensément. En revanche, les personnes qui parviennent à revivre les moments heureux du passé, sont plus résistantes au stress.

  • La reconnaissance

La reconnaissance ou la gratitude est probablement la reine mère du bonheur. Nous en avons déjà parlé : plus une personne éprouve de la reconnaissance, témoigne de la gratitude et moins elle est anxieuse, déprimée, envieuse, esseulée…

Voyez ! Ce n’est pas bien compliqué… Avant de sortir du lit, prenez 5 minutes et pensez ASR (anticipation, souvenir, reconnaissance). Un petit rien du tout vous permet déjà de commencer la journée du bon pied.

2/ Savourez un bon thé/café  le matin

Un café ou un thé… Ce n’est pas un problème, nous ne faisons pas dans la ségrégation. Le plus important : c’est le rituel qui l’accompagne. Sentez votre boisson, goûtez-la… Prenez la peine de vraiment l’apprécier. Ce genre d’expérience, aussi mineure soit-elle, permet d’apprendre à savourer les différentes expériences gustatives.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-1

Les deux exemples cités plus hauts sont des habitudes à prendre et qui sont relativement simples à installer. Pensons maintenant à des expériences plus jouissives à intégrer à notre quotidien.

3/ Suivez la voie de la joie

Lorsqu’on observe les personnes pour comprendre ce qui les rend heureuses, on constate qu’il existe trois réponses majeures: la socialisation, le sexe et les exercices physiques et des réponses qui varient d’une personne à une autre. C’est le cas par exemple lorsque l’esprit décroche de l’immédiat et vagabonde dans un moment de rêverie, ou au contraire lorsque la pensée vit profondément l’instant présent.

Les personnes qui font de l’exercice physique ont une meilleure santé mentale : elles sont moins dépressives, moins colériques, moins stressées et sont plus en confiance…

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-5

Il semble donc que nous ayons trouvé, au moins, un nouveau moyen d’augmenter notre bonheur à savoir les exercices physiques : plus on en fait, mieux on se porte.

4/ Rendez service en 5 minutes chrono

Il est fréquent de penser qu’une personne aimée, choyée, entourée de ses amis et de sa famille aura droit à une plus grande longévité. Ce qui est absolument faux, puisqu’il s’avère que les personnes altruistes et  serviables avaient tendance à vivre plus longtemps. Alors un moyen simple serait d’appliquer la méthode d’Adam Rifkin qui consiste à faire, chaque jour, une action magnanime, en moins de 5 minutes. En général ces petites actions sont des interventions qui ne vous coûtent rien, n’exigent ni des efforts de votre part, ni que vous y consacriez du temps. Elles prennent la forme d’une simple introduction et/ou présentation, d’une communication de références, d’une rétroaction ou la diffusion d’un contenu sur les médias sociaux. C’est trois fois rien pour vous. En revanche, c’est particulièrement important pour la personne à qui vous donnez un petit coup de pouce. Et puis, de toutes façons, c’est bon pour votre karma : You get what you give : vous recevez ce que vous donnez.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-8

5/ La vie est un jeu… le travail aussi

Nous savons que les personnes qui se fixent des objectifs dans la vie, sont les plus heureuses. Le psychologue Jonathan Freedman l’affirme : les personnes qui savent se fixer des objectifs sur le court terme et le long terme sont les plus heureuses. Des études neuroscientifiques menées par Richard Davidson à l’Université du Wisconsin montrent que les personnes qui travaillent durs pour réaliser un certain objectif, ont, non seulement tendance a devenir positives, au fur et à mesure qu’elles s’approchent de leur but. Cette progression permet aussi de réduire des émotions négatives telles que la dépression et la peur.

Nous sommes nombreuses à trouver notre travail ennuyeux. En réalité, les personnes qui travaillent sont plus heureuses que celles qui restent à la maison. Voulez-vous en connaître la raison ? Les défis. Les challenges nous stimulent.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-7

Alors pour être heureuses au travail, essayez autant que possible de faire les choses pour lesquelles vous êtes douées. C’est lorsque nous activons nos points forts que nous nous épanouissons le plus. Notez vos progrès. Il n’y a rien de plus motivant que les évolutions que l’on fait et les progrès que l’on enregistre. Et puis surtout, savourez chaque objectif atteint… puis lancez-vous de nouveaux défis.

6/ Prenez aussi rendez-vous avec vos amis

Nous disons amis, mais c’est valable pour toutes les personnes dont vous appréciez la compagnie. Vous trouvez le temps pour vos obligations… il serait aussi très bon  pour vous d’en trouver pour vos distractions et en particulier pour votre vie sociale. Après tout 70% de votre bonheur proviendrait de vos interactions avec les autres personnes. Suite aux études quelques peu complexes menées par Chayoon Lin et Robert Putnam le nombre d’or d’amis est de 10. Ayez 10 amis dans votre entourage et soyez heureuses. Idéalement, formez un groupe d’amis composé de 10 personnes. Cela permet de vivre un sentiment d’appartenance. Invitez vos proches à déjeuner, à diner, offrez leur des petits présents : ne vous en privez pas. L’argent que vous dépensez pour faire plaisir à une personne qui vous est chère, fait votre bonheur. (On reste raisonnable quand-même hein, la générosité témoigne d’une noblesse de caractère, la prodigalité prouve plutôt la bêtise)

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-2

7/ Donnez un sens à votre vie

Menez une vie heureuse et une vie qui ait du sens, ça ne veut pas dire la même chose. Il est difficile d’être heureux lorsqu’on cumule les problèmes et que l’on est frappé par les tragédies de la vie.

bonheur-lasultane-magazine-lasultanemag-4

Pourtant les personnes qui vivent le mieux, ne sont pas celles qui ont été le plus heureuses. Ce sont celles qui ont donné un sens à chacun de leur combat. Et là dessus fiez-vous à Nietzsche : « ce qui ne vous tue pas, vous rend plus fort ». Les personnes que la vie éprouve et qui font preuve de résistance finissent par s’en sortir mieux que les personnes qui vivent dans des environnements douillets.

Pour résumer :

Pour devenir plus heureux dans la vie, il faut implanter des habitudes qui mènent au bonheur :

1/ Réveillez-vous le matin et pensez ASR (anticipation, souvenirs, reconnaissance/ gratitude) !

2/ Savourez un bon café le matin

3/ Suivez la voie de la joie

4/ Un service en 5 minutes chrono

5/ La vie est un jeu, le travail aussi

6/ Prenez rendez-vous avec vos amis aussi

7/ Donnez un sens à votre vie

This post is also available in: Français