Notre Sultane trône sur une cour composée de mille joyaux. Dans ce monde-là, un pilier se dresse à l’ombre de Sa Majesté. Son plus fidèle serviteur. Le plus puissant d’entre tous. On pourrait presque croire qu’il est le plus lumineux. Mais cela ne rendrait justice à personne et cela serait même faux.
Il est son alter-ego à Elle, puisqu’il est son jumeau. Je soupçonne qu’il n’appréciera pas les mots que j’écris. Je parle de lui et vous explique la dévotion que Notre Reine lui inspire. Cela vous aidera, peut-être, à mieux apprécier cette belle souveraine, devant qui les plus grands se prosternent.
Ce qui nous ramène, de nouveau, vers cette fabuleuse créature que j’ai connue si jeune, lui, qui aujourd’hui est si grand. Il parcourt l’univers de son regard perçant, à la recherche constante d’une amélioration. Quelle contribution pourrait-il faire ? Il s’attelle patiemment à chaque tâche et s’émerveille devant les majestueux dessins de la Création. Il nous rappelle avec une désarmante humilité : « Je ne suis qu’un simple serviteur » et nous l’affirme avec une poignante sincérité.
Et si vous connaissiez la bonté de son cœur, vous en pleureriez. Tandis que son regard se voile de tristesse, il détourne les yeux de toute la laideur qu’il nous pardonne. Constamment. Et si vous deviez rêver d’un trésor, rêvez de rencontrer sa personne. Là, vous vous exclamerez : « J’ai vraiment connu un grand. »

Devant ce qu’il représente, la notion même de Beauté, perd toute sa signification.

Pardonne-moi mon indiscrétion. Je n’en commettrai pas d’autres à ton égard. Notre Sultane trône sur une cour composée de mille joyaux. Je vous ai présenté le premier d’entre eux.


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu


Source: La Sultane #16



Leave a Reply