This post is also available in: Français

Dans la mythologie gréco-romaine, l’univers a créé les dieux. Avant l’apparition des divinités, le monde a connu la formation de GÆA, la terre, et d’Ouranos, le ciel. Tous les deux ont été les premiers parents. Leurs enfants étaient les Titans et leurs petits-enfants les dieux Olympiens.

Les Titans et les douze grands Olympiens

Dans la mythologie, les Titans, sont ceux qu’on appelle les dieux anciens. Ils gouvernaient l’univers en maîtres suprêmes. Ils avaient une force incroyable et étaient gigantesques. Titanesques. Et bien qu’ils soient très nombreux, peu d’entre eux apparaissent dans les récits antiques. Le plus célèbre d’entre n’est autre que Cronos qui régna sur les Titans jusqu’à ce que son fils Zeus (Jupiter pour les Romains) se saisisse du pouvoir et le détrône. Selon les Romains, lorsque Jupiter destitue Cronos, celui-ci s’enfuit pour l’Italie. Grâce à lui, le pays connut un Age d’or sans précédent, une paix parfaite et un bonheur tout au long de son règne.  

D’autres Titans sont évoqués dans la mythologie gréco-romaine. On peut citer les Titans suivants

  • Océan (le fleuve qui entoure le monde) et son épouse Téthys
  • Hypérion qui n’est autre que le père de l’aurore, la lune et le soleil,
  • Mnémosyne : la mémoire
  • Thémis. Son nom est synonyme de Justice
  • Japet essentiellement connu grâce à ses fils, les Titans Atlas (qui porte le monde sur ses épaules) et Prométhée (le sauveur de l’humanité)

N.B : Parmi les dieux anciens, seuls Atlas et Prométhée, ne furent pas bannis lorsque Zeus (Jupiter) accéda au trône. Toutefois, leurs rangs étaient moins élevés que par le passé.

Les dieux qui succédèrent aux Titans étaient également hiérarchisés. Ils étaient dominés par les douze grands Olympiens.

Les douze grands Olympiens dominaient les dieux qui avaient succédé aux Titans. Ils habitaient L’Olympe à qui ils doivent leur désignation. Dans l’Iliade, l’Olympe se situe dans un lieu mystérieux et domine toutes les montagnes de la terre. Selon Homère, bien que Poséidon (Neptune) règne sur les mers, Hadès (Pluton) sur les morts et Zeus (Jupiter) sur les cieux l’Olympe demeure un lieu commun aux trois dieux.


Lire aussi : Sites archéologiques romains en Tunisie


D’après le poète grec, l’entrée de l’Olympe était barrée d’une grande grille de nuages gardée par les Saisons. Les dieux vivaient à l’intérieur. Rien ne venait troubler leurs journées. Ils dormaient, faisaient la fête, se délectaient d’ambroisie et de nectar, sans qu’il ne vente jamais ni ne neige, ni ne pleuve.

Les divinités majeures formaient une grande famille : Zeus (Jupiter) était à leur tête. Il était suivi de ses deux frères Poséidon (Neptune) et Hadès (Pluton). Il y avait ensuite leur sœur Hestia (Vesta) puis Héra (Junon) épouse de Zeus (Jupiter) ainsi que leur fils Arès (Mars). Les autres divinités sont les enfants de Zeus à savoir : Athéna (Minerve), Apollon (Apollon), Aphrodite (Vénus), Hermès (Mercure) et Artémis (Diane). Le douzième olympien est Héphaïstos (Vulcain) fils d’Héra (Junon), parfois désigné aussi comme fils de Zeus (Jupiter).

This post is also available in: Français

Pages : 1 2 3 4 5 6 7