Avant d’aller plus loin dans la lecture de cet article, je voudrais vous faire une confession : je ne suis pas ce qu’on peut appeler une icône de la mode, dans le sens conventionnel bien loin de ça. D’ailleurs si ce n’était l’invisibilité rassurante de la rédaction, je n’aurais jamais osé prononcer le terme mode, ou style d’ailleurs. Ayant allégé ma conscience, je voudrais tout de même vous rassurer. Après deux années au sein d’une maison de mode ethnique au Caire, je pense avoir assez de savoir pratique et académique pour vous aider à faire la différence.

Alors, attachez vos ceintures, et suivez le guide !

Explication sémantique :

Commençons par une approche linguistique objective, et je cite ici le vénérable Larousse :

Mode, nom féminin, (latin modus, manière)

Littéraire. Manière de vivre, de se comporter, propre à une époque, à un pays : Se conformer à la mode de chez nous.

Manière passagère de se conduire, de penser, considérée comme de bon ton dans un milieu, à un moment donné : La mode des vacances à la ferme. La mode des cheveux courts. Suivre la mode.

Aspect caractéristique des vêtements correspondant à une période bien définie ; modèle correspondant à cette caractéristique : Mode de printemps. Journal de mode.

Commerce, industrie de la toilette : Travailler dans la mode.

Style, nom masculin, (latin stilus, stile, écrit stylus avec l’influence du grec stulos, colonne)

Façon particulière dont chacun exprime sa pensée, ses émotions, ses sentiments : Avoir un style simple.

Forme de langage fonctionnel usitée dans une activité de type administratif, commercial, etc. : Style administratif.

Ensemble des caractères formels esthétiques de quelque chose : Bouquet d’un style prétentieux.

Ensemble des goûts, des manières d’être de quelqu’un ; façon personnelle de s’habiller, de se coiffer, de se comporter, etc. : Style sportif. Style de vie.

Qualité de quelque chose ou de quelqu’un qui présente des caractéristiques esthétiques, originales : Maison qui a du style.

Manière personnelle de pratiquer un sport, un art, définie par un ensemble de caractères : Le style d’un nageur.

On discerne déjà deux axes parallèles dans ces définitions, l’un dirigé vers la masse et autrui, et l’autre plus individuel et tourné vers le subjectif.

La Mode, phénomène international, le « speed dating » du textile

Il n’y pas de constante en Mode, pas d’indispensable non plus. Prenez la dernière robe plébiscitée à la Semaine de la Mode de Paris, mettez la un mois plus tard, vous risquez de passer pour une « has-been » comme disent les gens du milieu. Il y a plusieurs collections par année pour le même créateur, pas uniquement par souci d’adéquation saisonnière (merci au chauffage et à la climatisation), mais également pour pouvoir suivre la cadence de changement de la Mode.

Au cours d’une décennie, on a porté des pantalons larges, serrés, à taille haute, à taille basse, unis, à motifs, extrêmement longs ou raccourcis. On a même peint des pantalons directement sur les jambes !  Il n’y a pas de durabilité dans la mode, tout va vite, trop vite, et les fashionistas vous le confirmeront ! Ces gens sont perpétuellement à la recherche du nouveau, ils achètent à tour de bras vêtements, chaussures, accessoires, et ne les mettent que rarement et des fois presque jamais. Car du nouveau, il y en a tous les jours. Evidemment, il faut avoir le budget qui va avec, ce qui est une autre paire de manches.

Le Style, affaire personnelle, une relation qui dure

Le Style est une forme d’interprétation personnelle de la Mode. Vous glanez ce qui vous plait, vous va. Vous prenez le temps d’adapter différents articles à ce que vous êtes, ou à l’image que vous voulez donner de vous-même. Le Style se cultive, il se construit autour de quelques pièces maitresses, à connotation identitaire.

Mais il ne faut pas pour autant penser que le style est une affaire stagnante, loin de là. Beaucoup de personnes changent de Style plusieurs fois durant leur existence, selon leur tranche d’âge, leurs conditions de vie, ou leur développement personnel. C’est un processus qui s’inscrit dans la longévité.

Avoir un/du style ne signifie pas se confiner à une gamme de couleurs précises ou à un créateur en particulier. C’est avoir un fil d’Ariane tendu dans votre garde-robe, et votre façon d’être. Prenez Grace Kelly pour ne citer qu’elle. Beaucoup peuvent se méprendre sur les titres de ses films, ou ignorer les circonstances de sa vie, mais son Style est généralement reconnu par tous. Elle est la personnification du concept « icône de mode » dans sa plus pure essence : un Style qui transcende le temps, les pays, et la Mode !

Mode vs Style : controverse des temps modernes

Ceux qui choisissent d’être à la mode ou d’avoir leur propre style ne tarissent pas d’arguments dans les deux sens. Les premiers répondent entre autres à un besoin viscéral d’acceptation. Ils veulent faire partie d’un groupe reconnu et d’influence qui rallie des masses derrière lui. Nous parlons ici de ceux qui lancent la mode, et pas seulement de ceux qui la créent. Un groupe d’ « influenceurs », qui peuvent être des figures du show-business, de l’internet, … et qui semblent faire la pluie et le beau temps en matière de ce qui s’adopte ou ce qui s’abandonne en matière de mode (vêtements, maquillage, accessoires…) mais aussi en matière de canons de beauté, de fitness, de nourriture…

Il y a aussi ce désir de vivre un semblant de rêve pailleté, surtout que la réalité matérielle est assez contraignante pour réaliser librement ce rêve. Il suffit de regarder le commerce florissant des « hautes copies ». A défaut d’acheter un sac Hermès à 3000 dinars, une « copie de qualité » qui n’a rien de qualité en réalité coûtera 300 dinars à la fashionista au budget réduit. Cette même personne refusera d’acheter un sac en cuir véritable, fait par un artisan, en quantité limitée, pour la moitié du prix, car ce n’est pas de « marque ».

La tyrannie des marques, le nombre incalculable de nouveaux modèles mis sur le circuit, légitime ou parallèle, des aspects classiques de notre société de consommation qui lèsent à la beauté de la Mode en soi. En effet, la Mode est avant tout un art, une façon de s’exprimer, de s’affranchir même.

Cette vision de la Mode est celle que préconise les adeptes du Style. Ils ont un respect profond pour le travail des créateurs et toutes ces petites mains qui les aident, mais ils n’obéissent pas aux dictats de la masse. Ils font une interprétation personnelle d’une mélodie qui leur plait, en variant les instruments. C’est aussi une façon de lutter contre le côté éphémère et polluant d’une garde-robe qui devient obsolète à la vitesse V. En effet, le style « Vintage », pour ne citer que lieu, est apparu par souci environnemental et conscience sociale par excellence.

Une prise de conscience qui par effet boomerang est devenue à la mode après quelques années ! Plusieurs créateurs, maisons de mode, et gourous des tendances se sont emparés de cette idée et l’ont largement répandue. Le style Vintage continue d’être à la mode jusqu’à nos jours. La parfaite illustration de la complémentarité des deux concepts.

Et vous ?

Oui vous, vous en êtes où ? Personnellement je pense avoir déjà fait mon mea culpa. Ma relation avec mes vêtements est assez conflictuelle (dans le sens où ils refusent souvent que je rentre dedans). Mais j’espère changer cela bientôt. Je trouve qu’il est dommage de laisser tomber une occasion de se faire plaisir, que ce soit en étant une « IT girl » – comme on les appelle maintenant- une dame de style, ou autre.

Le tout est d’être soi-même, de ne pas trop se fier au qu’on dira-t-on, et de garder également un esprit ouvert sur les autres. Nous n’aimons pas particulièrement être jugés, alors pourquoi se poser en juge à notre tour ? N’oubliez surtout pas, beaucoup de personnes n’ont pas le luxe que nous avons. Les vêtements que vous n’aimez pas ou plus peuvent aider un vieillard à passer cet hiver particulièrement dur, ou donner à un enfant le courage qu’il faut pour tracer des kilomètres à pied afin de joindre l’école. Renseignez-vous sur les différentes actions et associations, et donnez le sourire à quelqu’un, même à des milliers de kilomètres de vous !  


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu


N’hésitez surtout pas à jeter un coup d’oeil à nos articles stylés