This post is also available in: Français

Ces jours-ci, certains souvenirs tournent en boucle dans ma tête. Je revois le jour de ton couronnement. Je ne me souviens plus de la date. Juste de l’émotion vécue, partagée… En famille.

C’était il y a plusieurs années et tu étais encore toute jeune. J’ai toujours été étonnée de la conscience que tu avais de ton rôle, ta compréhension au sujet de ce qui était attendu de toi. Je ne comprenais pas encore très bien que tu aies été désignée parce que tu avais l’étoffe d’une souveraine. Je me souviens du cortège qui t’accompagnait. Je me souviens que tu te tournais vers nous pour voir si nous te suivions. Nous t’aurions suivi jusqu’aux confins de tous les mondes et nous te suivrons.

Tu étais si belle ! Tu l’es encore et tu le seras toujours.

Devant ton sourire, tout le faste de la cérémonie pâlissait et puis… et puis une nouvelle page a été tournée. Nous écrivons ici des lignes fragmentées de ton histoire. Mais puisque tu as décidé de révéler un peu de ta personne, alors nous reproduirons dorénavant des épisodes de ton parcours. Et dans ce conte que nous faisons, tu es à la fois la bonne fée, la reine et la marraine. Tu es tellement de choses Ma Sultane…

Nous y reviendrons. Nous y revenons toujours.

Source : La Sultane #5


N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu

This post is also available in: Français