La belle famille peut devenir le premier ennemi extérieur du couple. Elle provoque, souvent malgré elle, de grandes tensions entre les deux partenaires. En résumé, votre conjoint a tout intérêt à plaire à votre mère. Sans quoi, il risque de passer des heures difficiles, entraînant ainsi de nombreux conflits dans votre couple !

Pourquoi tant de tensions ?

Certes, l’exemple de la belle-mère peut paraître un peu cliché. Pourtant, certains clichés sont justes. Il n’est pas rare d’entendre le partenaire se plaindre du traitement que lui inflige sa belle-mère. Pire encore, la belle-mère pourra même avancer des arguments crédibles. Après tout, si elle vous critique, c’est pour votre bien et pour le bien de son fils. Dans tous les cas, que la critique ou la remarque soit justifiée ou non, essayez toujours d’être calme… Pour ne pas créer davantage de conflits.

Dans de nombreux couples, la belle famille est souvent au cœur des disputes. La femme dira que la famille de son mari a trop d’influence sur ce dernier, qu’elle étouffe leur couple ou que sa belle-mère ne l’aime pas ! Et vice versa. La rivalité ou le désaccord est particulièrement plus habituel et prévisible entre une femme et sa belle-mère. Et si belle-maman s’avère effectivement envahissante et être une belle-mère protectrice envers son fils, dans la plupart des cas, une telle attitude est inconsciente.

Il est vrai que dans certains cas, elle sera comparée à un véritable tyran. Mais quoi qu’elle représente pour vous, mesdames, il y a plusieurs explications à ses agissements ! En effet, si une mère se montre maman-poule envers son fils et semble ne pas vous porter dans son cœur, c’est qu’entre elle et votre chéri, c’est aussi une histoire d’amour. Et une histoire qui a commencé même avant que votre compagnon ne soit venu au monde! Lorsque celui-ci est fils unique, la fusion qu’il y a entre eux peut être encore plus importante.

Selon certains psychothérapeutes, belle-maman est naturellement jalouse par rapport à son fils. En effet, c’est elle qui l’a élevé. Elle connaît tout de lui et elle était à ses côtés une grande partie de sa vie. Avant que vous n’apparaissiez ! Ainsi, c’est comme si toute femme qui intervenait dans cette relation installée lui volait leur fusion. Et pour leur part, ces messieurs ne semblent pas toujours réagir quand leurs femmes tentent tant bien que mal de leur faire comprendre que leur couple a besoin d’être plus indépendant. Bien qu’elle soit inévitable ou prévisible, la situation peut toujours s’arranger !

Comment établir une relation saine avec sa belle famille ?

Quelle que soit votre belle mère, en cas de problème, établissez avec votre conjoint les bases d’une relation saine avec vos familles respectives. Si vous avez diagnostiqué un accroc à maman, dites lui une fois pour toutes que vous n’êtes pas sa mère et que vous ne souhaitez pas être comparée à elle bien qu’elle soit certainement quelqu’un de très bien. Le linge sale se lave peut-être en famille mais le linge sale du couple ne se lave qu’en couple. Dans la mesure du possible, ne vous disputez pas devant vos belles-familles, ne faites pas de reproche grave à votre conjoint en présence de votre famille ou de la sienne et n’admettez pas qu’il vous en fasse. (nous vous en parlons un peu plus   ici)

Conseils pour mieux gérer votre belle famille au quotidien

  • Évitez d’étaler votre vie privée lors des soupers de famille.
  • Évitez de confier vos insatisfactions à votre belle famille, surtout si elle ne vous porte pas dans son cœur. La relation ne pourra que se détériorer. Confiez-vous plutôt à un ami pour vous soulager.
  • Apprenez à vous dégager des impressions négatives que votre belle famille pourrait avoir concernant votre vie de couple. Ces jugements ne reposent pas sur la connaissance réelle de votre couple, mais souvent sur de fausses présomptions. L’important pour vous est de protéger votre couple des attaques venant de l’extérieur et d’établir un sentiment de solidarité.
  • Réservez-vous des moments de couple pour discuter en vous gardant bien de défendre réciproquement les membres de votre famille, en voulant expliquer ou justifier leurs gestes. Parlez plutôt de ce qui vous touche, de ce que vous auriez préféré comme agissements. N’attaquez pas. Parlez de vos craintes, de vos blessures.
  • Entourez-vous d’amis qui, contrairement à la belle-famille, valoriseront votre couple.
  • Tentez de favoriser un lien de confiance et de complicité. Au lieu de vous offusquer de l’intervention de votre belle-mère dans votre vie ou de sentir qu’elle désire vous en montrer, échangez avec elle et demandez-lui conseil en la remerciant de son aide. Elle se sentira valorisée et la relation pourrait bien s’améliorer.
  • Érigez des règles claires afin d’éviter que les beaux-parents ne deviennent trop envahissants, quitte à les froisser un peu. Il faut qu’ils apprennent à ne pas s’immiscer dans vos affaires. Souvent, une bonne discussion marquée par le respect s’impose. Si vous êtes solidaires l’un de l’autre en tant que partenaires, vous parviendrez sûrement à établir des rapports satisfaisants avec vos beaux-parents.

N’oubliez pas de nous suivre et de vous abonner à notre contenu

Leave a Reply