This post is also available in: Français

Le film d’horreur hollywoodien intitulé « La malédiction de la dame blanche » est actuellement projeté au cinéma Pathé de Tunis.

La Dame Blanche. Spectre terrifiant, pris en étau entre le paradis et l’enfer, piégé par un terrible destin dont elle est elle-même l’artisan.

La seule évocation de son nom sème la terreur dans le monde depuis des siècles. Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie puis, dévastée par le chagrin, elle s’est jetée dans le fleuve déchaîné.

Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits.

Tapie dans l’ombre, la Dame Blanche s’attaque aux enfants, cherchant désespérément à remplacer les siens. Au fil des siècles, elle est devenue de plus en plus prédatrice… et ses méthodes de plus en plus terrifiantes.

Les protagonistes sans soupçonner le mystère qui les entoure !

Le plein d’émotions


Une histoire de vengeance et horreur.

Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit… et les enfants. Ignorant les avertissements d’une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants.

Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame Blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal… à la frontière où la peur et la foi se rencontrent…

Méfiez-vous de ses pleurs glaçants… Elle est prête à tout pour vous entraîner vers les ténèbres. Car sa douleur ne connaît pas de répit – son âme tourmentée n’a pas droit au repos. Et il n’existe aucun moyen d’échapper à la malédiction de la Dame Blanche.

La Llorona arrive!

La dame blanche est le personnage central et mystérieux de l’histoire !

Préparez votre pop-corn et votre boisson Pepsi et apprêtez-vous à vivre un agréable moment de cinéma. «La malédiction de la dame blanche» est le 6ème film de l’univers «Conjuring» initié par James Wan.

Le film est en outre porté par des actrices et des acteurs issus de la communauté hispano-américaine et à ce titre il convient de rappeler que ce n’est pas l’histoire de la dame blanche mais bien celle de la Llorona dont il est question ici: deux légendes complément différentes!

La première partie du film est un peu longue avec des scènes qui ne servent à rien mais la seconde partie rattrape le tout pour nous donner un film d’épouvante comme on les aime.

Certes «La malédiction de la dame blanche» ne révolutionnera pas le genre mais le réalisateur, Michael Chaves (qui devrait réaliser «Conjuring 3»), fait son job en réunissant tous les ingrédients nécessaires pour faire frissonner les spectateurs. A découvrir.

                                                                                                                                    Par Firas Messaoudi

Suivez LaSultane sur Face Book ou sur LinkedIn.

This post is also available in: Français