Mode d’emploi

L’enfant commence à faire la part des choses en regardant les expressions faciales de ses parents. Pour l’inciter à reproduire un comportement ou une action, il faudrait le cajoler, l’embrasser, lui sourire, lui caresser
les cheveux, le prendre dans ses bras et l’encourager.

Par contre, lorsqu’il fait une bêtise, il suffit de froncer les sourcils, de le regarder en manifestant sa colère ou sa désapprobation, de lui dire doucement mais fermement que ce qu’il a fait est mal. Répétez autant de fois que nécessaire pour que l’enfant fasse la différence entre les bonnes actions et les mauvaises.

Les règles d’or d’Anton Makarenko

Selon Anton Makarenko, l’un des plus grands éducateurs de l’ex-URSS et du monde (au même titre que Maria Montessori selon l’UNESCO), il existe certaines règles à suivre pour réussir l’éducation de son enfant.

Votre propre comportement influence l’éducation de votre enfant

Ce n’est pas en parlant avec votre enfant que vous parviendrez à l’éduquer convenablement. Ou du moins pas uniquement. Si vous êtes dans l’optique « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais » vous pouvez être sûre que votre enfant mimera vos actions sans obéir à vos paroles. En réalité, vous contribuez à l’éducation de vos enfants à chaque moment de votre vie. La manière avec laquelle vous parlez aux gens. Comment vous vous habillez. Comment vous vous comportez lorsque vous êtes heureuse ou lorsque vous êtes contrariée. Comment vous traitez vos amis et vos ennemis. Comment vous riez. À quel moment vous souriez. Ce que vous lisez. Tout cela influence votre enfant. Votre progéniture est consciente de vos changements d’humeur. Ils sont conscients de vos états d’âme, même lorsque vous imaginez qu’ils sont trop jeunes pour comprendre ou réaliser.

Chaque parent doit comprendre ce qu’il voit en son enfant.

éduquer son enfant

Soyez honnête envers vous-même et regardez les attentes que vous avez par rapport à votre enfant. Évitez de voir en lui le prolongement de votre personne, de votre couple ou de votre amour et accordez-lui la place qu’il mérite en tant qu’individu indépendant de vous.

Apprenez à connaître votre enfant

Où se trouve-t-il ? Avec qui est-il? Qui fréquente-il ? Vous devez lui accorder la liberté nécessaire à son autonomie. C’est ainsi qu’il commencera à se responsabiliser. Votre enfant a besoin d’être exposé à différentes mentalités, différentes personnes. Vous devez alors l’accompagner et l’aider à reconnaître le bon et le mauvais chez les personnes ou dans les situations. Ce processus naturel de l’apprentissage de la vie ne peut se faire correctement si vous le maintenez dans une tour d’ivoire.

éduquer son enfant

Apprenez-lui à être organisé

Une bonne organisation permet de garder à l’œil les différents détails de la vie. Parce que c’est en soignant les petits détails qu’on accomplit de grandes choses. Une bonne éducation inculque une bonne gestion du temps et de l’espace.

Ne courez pas à la rescousse et ne le couvez pas trop

Votre enfant a besoin d’apprendre à surmonter les défis tout seul. Cela lui permettra de développer le sens de la débrouillardise et encouragera son esprit d’initiative. Évidemment s’il patauge, donnez-lui un petit coup de pouce. Mais ne faites pas les choses à sa place. Votre enfant a certes besoin de votre attention mais il a aussi besoin de votre confiance.

Ne monétisez jamais ses bons résultats

Lorsque votre enfant réussit une tâche, ne lui achetez pas de cadeaux. Ne lui donnez pas d’argent. Vous ferez de lui une personne matérialiste. Apprenez- lui à apprécier la réussite pour la réussite et non pour le gain qu’elle va engendrer. Apprenez-lui que votre approbation et votre reconnaissance de ses efforts fournis, sont une récompense suffisante. N’abusez pas non plus des louanges et évitez de trop en faire. En toutes choses, veillez à faire preuve de modération et de retenue.

Un enfant qui ne connaît pas sa propre valeur, ne sera pas capable d’amour

Aimez votre enfant. Respectez-le. C’est ainsi qu’il apprendra à s’apprécier lui-même et à avoir une bonne estime de soi.

Ne faites JAMAIS de votre Enfant le centre de votre vie

C’est l’une des plus grandes injustices que votre amour pourra lui faire. L’enfant n’est pas en mesure de comprendre le sens de vos sacrifices. Mais à force de tout obtenir de vous, inconditionnellement, vous ferez de lui un grand égoïste qui n’aura aucun respect pour vous.


Soutenez La Sultane en vous abonnant à ses différents comptes sociaux

Leave a Reply